1) Les réseaux sociaux : bien connaître ses ingrédients avant utilisation

Un bon cuisinier lit toujours sa recette en entier une première fois avant de la commencer. Il en est de même avec le community management, un bon communiquant étudie toujours l’utilité de chaque réseau social avant de publier. Chacun d’entre eux a un objectif différent, vise un public différent et emploie un ton différent. Il est donc nécessaire de faire le bon choix par rapport à la cible que vous voulez toucher. Notez que chaque réseau a sa propre communauté et que vous trouverez des clients potentiels dans celle-ci en fonction du produit ou service que vous vendez.

Les réseaux sociaux sont devenus des outils indispensables en communication, à l’instar de la spatule en cuisine. D’après une étude:

«Sur 7,75 milliards d’individus dans le monde, on recense 3,8 milliards d’utilisateurs actifs des réseaux sociaux, soit 49%.»

À l’échelle mondiale, on parle d’une personne sur deux qui serait active sur les réseaux sociaux. Comme vous vous en doutez, il existe donc une liste conséquente de plateformes qui ont pour autant de nombreux points communs. Elles possèdent toutes des fonctionnalités qui permettent de créer un profil ou un compte avec plus ou moins d’informations personnelles sur vous et vos préférences. La majorité vous propose de partager ces informations, mais aussi d’ajouter des photos et des vidéos auprès de la communauté du réseau. Si vous êtes un annonceur, votre objectif principal sera d’obtenir un maximum d’amis ou suiveurs pour toucher le plus de cibles possibles et ainsi développer votre notoriété. Beaucoup de réseaux sociaux, comme Facebook, propose de créer des groupes ou des événements, ce qui permet de faciliter votre travail. Et si maintenant, on entrait dans le vif du sujet? À vos fourneaux, les particularités des réseaux sociaux n’attendent que vous!

Facebook : La recette à succès

 

Qui ne connaît pas Facebook de nos jours?

Grande nouveauté lorsque c’est apparu, ce réseau se démarquait des autres grâce à l’abandon de l’anonymat . En effet, à l’origine les surnoms étaient priorisés. Puis Mark Zuckerberg inaugura une nouvelle ère avec les vrais noms en identifiants . Sa fonction première est donc de pouvoir trouver facilement ses amis, sa famille, ses collègues ou autres connaissances grâce aux véritables identités de ces personnes. Cette innovation en un ravi plus d’un, et donne à la plateforme un franc succès.Les membres ayant un compte Facebook peuvent ainsi devenir «amis» et par la suite se partager des contenus (textes, photos, vidéos…) ou encore s’identifier sur des publications pour interagir dessus. En retour, les utilisateurs ont la possibilité de mettre un «like» et de réagir avec différents émojis ou encore de rédiger un commentaire pour faire part de leurs ressentis.

La particularité de ce réseau qui intéresse beaucoup les entreprises est de pouvoir créer des pages pour faire partie de leurs nouveaux produits ou services et augmenter leur publicité en récoltant des informations sur les abonnés. À noter que lors de la création d’un compte, l’internaute peut sélectionner les données qui restent privées de celles publiques . Facebook permet donc aussi de partager du contenu pour promouvoir une entreprise, une marque ou une association. On retrouve d’ailleurs parmi les applications annexes disponibles, une fonction qui permet de vendre des articles en ligne via une page Facebook. La société a déclaré avoir 2,8 milliards d’utilisateurs par mois fin 2020, mais malgré tous les atouts que nous avons évoqués, ce réseau touche une cible particulièrement générale située entre 18 et 44 ans. Il est donc nécessaire de combiner cet outil avec d’autres plates-formes pour être sûr d’atteindre la cible souhaitée.

Twitter: Une pincée de caractères

 

140 caractères, ça vous dit quelque chose? Qui n’a jamais été frustré de cette restriction du nombre de caractères! Heureusement, depuis quelque temps la limite a été étirée à 280 caractères, ce qui soulagea pas mal d’utilisateurs. Le fondateur a tout de même voulu préserver le côté bref des tweets et n’a ainsi pas augmenté davantage le nombre de caractères. Twitter se démarque des autres réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram grâce à son interface et ses caractéristiques. Cependant, son nombre d’utilisateurs actifs par mois est proche de 280 millions donc il est considéré comme un réseau social. Pour être décrit simplement, Twitter est une plateforme en ligne de microblogging. À l’instar des statuts Facebook, les tweets permettent aux internautes de partager des informations brèves à leurs «followers», la seule différence se trouve dans la limitation des caractères, vous l’aurez compris. Comme sur Instagram, les célébrités ou marques ayant une grande influence sur le réseau, reçoivent une certification visible des utilisateurs, ce qui leur permet de repérer les faux comptes ou comptes de fans.

Les points à retenir si vous êtes une entreprise sont nombreux. Par exemple, il est possible de joindre des liens externes à vos tweets, ce qui est particulièrement utile si vous voulez renvoyer vers votre site internet. L’information circule beaucoup plus facilement sur Tweeter que sur n’importe quel autre réseau social, car l’un des principaux avantages de la plateforme est de tweeter puis retweeter à l’infini. En théorie, il est donc possible de publier un post qui sera partagé puis repartagé et ainsi de suite. Cet avantage est non négligeable pour la communication de votre entreprise, cela peut faire croître votre notoriété . Autre option intéressante, certains tweets permettent désormais de vendre des produits et promouvoir votre marque directement depuis Twitter, cela facilite le suivi des tendances dans le e-commerce pour vous en tant que professionnel, mais aussi pour les utilisateurs qui peuvent avoir un avant-goût de vos produits sans avoir à aller sur votre site internet.

L’hashtag est un outil indispensable pour attirer de nouveaux prospects. Les internautes «regardent» des hashtags particuliers et découvrent grâce à ceux-ci des publications. Bien employés, ils peuvent donc fortement augmenter votre notoriété.

YouTube : Des vidéos à faire fondre

 

Mondialement connu, YouTube est le plus gros réseau social qui permet de partager , publier et voir des vidéos. Malgré le fait que certains pays ont bloqué l’accès à cette plateforme, plus de deux milliards de personnes s’y connectent chaque mois. L’objectif principal pour l’utilisateur est de créer une chaîne pour poster des vidéos et suivre les chaînes d’autres personnes. La création d’un compte se fait par le biais de Google puisque YouTube appartient à Google. Aujourd’hui, on peut trouver tout type de vidéo sur YouTube : des débats politiques, des vidéos humoristiques, des animaux mignons, des tutoriels dans tous les domaines (beauté, bricolage, cuisine …), des démonstrations d’art (danse, chant, théâtre…), des conférences, des “Live” (= vidéos en direct) … Mais aussi des vidéos d’entreprise pour promouvoir ses valeurs ou ses services. Lorsqu’une vidéo est postée, l’audience peut choisir de mettre un « like » (= j’aime) ou « dislike » (= j’aime pas), mais aussi d’écrire un commentaire sous la vidéo. Cette fonctionnalité va permettre de répertorier ce qui a fonctionné ou non dans la vidéo et ainsi savoir ce qu’il faut améliorer pour les prochaines fois. Pour accompagner la publication d’une vidéo, une description est demandée, vous pouvez donc informer votre public de ce qu’il s’apprête à regarder, lui donner les références de musiques utilisées ou encore le renvoyer vers votre site internet en écrivant votre adresse URL et lien cliquable.

Mais depuis que YouTube a mis en place les publicités payantes sur sa plateforme, vous pouvez faire la promotion de votre marque ou de vos produits / services sans avoir à entretenir un compte YouTube. Ces publicités se mettent en place sous différents formats:

  • Le Trueview «Instream»: Votre vidéo publicitaire sera placée avant la vidéo YouTube sélectionnée par l’utilisateur. Cependant, celui-ci peut choisir d’ignorer l’annonce après 5 secondes. Dans ces cas-là vous ne payerez pas le coût publicitaire. Vous devez payer uniquement si l’utilisateur a regardé entièrement la vidéo (30 secondes maximum).
  • Le Trueview «Insearch»: Votre vidéo publicitaire n’est visible que lors des résultats de recherches. Vous ne payez que lorsque l’utilisateur décide de visionner votre annonce.
  •  Le Trueview «InSlate»: Proposé lors des vidéos dites longues (plus de 10 minutes). Ce format vous laisse le choix de placer votre annonce avant, après ou pendant la vidéo. Là encore, vous ne payez pas si l’utilisateur a décidé d’ignorer votre vidéo après les 5 secondes obligatoires.
  • Le Trueview «Indisplay»: Votre vidéo publicitaire sera présentée à côté des vidéos YouTube ou de contenu d’un des sites du réseau Display. Les internautes cliquent dessus s’ils sont intéressés.

Pour conclure sur la publicité payante YouTube, cette dernière vous offre la possibilité d’avoir un impact important sur vos cibles grâce à son format vidéo , de rendre votre annonce virale, de créer du trafic sur votre site web grâce à des call-to- action et aussi améliorer votre référencement Google puisque YouTube en fait partie. Le prix étant aussi peu élevé face à un public aussi large et avec des conditions avantageuses (règlement par nombre de cliques ou visualisations complètes).

LinkedIn : La crème des réseaux pro

 

Disponible dans plus de 20 langues différentes , LinkedIn est le réseau social professionnel de référence . Ses fonctions et caractéristiques se confondent avec Facebook, mais ici l’objectif n’est pas de se créer un cercle d’amis, il est de se former un réseau de contacts professionnels . De nombreux CV et offres de stage, alternance, emploi sont donc partagés afin de faciliter le lien entre cadre et futur salarié. Lors de la création de votre profil, vous devenez une véritable carte de visite en entrant vos coordonnées, mais aussi vos compétences et expériences. LinkedIn facilite donc le recrutement et offre un grand panel d’opportunités pour les candidats comme pour les employeurs. Un espace est d’ailleurs dédié pour faciliter l’accès aux utilisateurs pour candidater à une offre et voir combien ont déjà participé. Il est possible de créer des alertes pour recevoir des offres similaires par mail. Il est également possible de partager des publications qui n’ont pas de lien avec votre domaine professionnel, vous pouvez faire passer des valeurs que vous prônez ou simplement montrez vos passions . Cela équivaut au fil d’actualité de Facebook. Cela vous permet en tant que cadres de voir si le profil des candidats correspond à celui que vous recherchez.

On retient cependant que les notions les plus importantes de LinkedIn sont celles de BtoB et de réseau . Celui-ci vous offre la possibilité de prendre contact avec des personnes travaillant dans le même domaine d’activité que le vôtre ou non. Vous pourrez échanger avec eux, d’un professionnel à un autre. Par la suite, ces contacts pourront vous être utiles par exemple lors d’une recherche d’emploi, de stage ou même pour un renseignement. N’oubliez pas cependant, qu’un réseau se cultive . Il faut garder contact, entretenir le lien et surtout ne pas oublier la notion de réciprocité . Lorsqu’un contact vous aide, faites en sorte de pouvoir faire de même si l’occasion se présente et plus important encore, si celui-ci vous a apporté de l’aide, veillez à le remercier. Le respect mutuel et la bonne entente sont primordiales pour se créer un réseau, mais surtout pour le garder.

Instagram : Des publications aux petits oignons

 

En plein essor, Instagram est réputé pour ses partages de photos et vidéos . Tout comme Facebook propose de réagir par des «likes» et des émojis, Instagram offre la possibilité de montrer son approbation d’une publication en double cliquant sur l’image. De nombreux filtres sont disponibles afin de permettre aux amateurs de photos d’embellir à leur goût les clichés avant de les poster. Cette plateforme, à l’instar de la messagerie Whatsapp, a été rachetée par le groupe Facebook Inc. ce qui lui a valu une forte augmentation de son nombre d’utilisateurs actifs. Cette nouveauté a apporté d’autres avantages utiles notamment aux entreprises qui peuvent désormais lier leurs comptes Facebook, Twitter et Instagram. Cette option permet de publier sur les trois plateformes lorsqu’en réalité vous ne postez que sur Instagram. Il y a donc un gain de temps consécutif. De plus, une boutique en ligne est disponible, ce qui augmente également leurs ventes qui croissent grâce aux posts sponsorisés. Ils offrent une publicité considérable aux marques.

Il y a quelques années, le réseau social Snapchat est devenu un concurrent sérieux d’Instagram, ce qui a donné à ce dernier l’envie de réutiliser le concept de Stories (mini-vidéos à durée limitée) créé par Snapchat. Celles-ci apportent un plus à la communication des entreprises qui peuvent communiquer en direct depuis leurs locaux pour faire partie de leurs projets, montrer leur équipe en plein travail, présenter leurs nouveaux produits… Un avantage de l’application qui permet donc d’humaniser les entreprises et interagir davantage avec sa cible. En effet, beaucoup profitent de cet outil pour confectionner des concours animés en story ou pour faire des “ Live Instagram”. Pour donner des informations en avant-première ou répondre aux questions des abonnés.

Plus récemment encore, Instagram s’est inspiré d’un nouveau concurrent : TikTok. Ce dernier permettant la création et le partage de mini-vidéo permanentes à caractère humoristique, informatif, etc. Suite à l’engouement créé par ce réseau, Instagram a décidé de favoriser la diffusion de vidéos sur sa plateforme. Il a donc mis en place les formats vidéo Réels et IGTV .

Snapchat : Au four quelques secondes

Comme dit précédemment, Snapchat est devenu un réseau social important surtout lors du lancement du concept de la Story en 2013 et qui a ensuite été réutilisé par le groupe Facebook à partir de 2017. La particularité de ce réseau étant de pouvoir envoyer des photos et des vidéos à vos contacts. Ces derniers vous répondent directement dans l’espace de messagerie ou peuvent réagir à vos histoires. Ce réseau est surtout utilisé en tant qu’application de messagerie grâce à l’envoi rapide de vidéos et de photos. Petite limite cependant, Snapchat mise sur les limites de temps. Entre les histoires visibles pendant 24 h, les photos envoyées en privé et visibles pendant 10 secondes et 1 seule fois. Les messages sont, eux aussi, éphémères et s’effacent automatiquement après un certain temps à moins de changer les paramètres dans vos discussions. Snapchat est disponible dans 15 langues et permet de voir des vidéos du monde entier en temps réel. Les comptes professionnels interagissent généralement par stories. Un moyen de communication nettement plus interactif qu’un simple texte et permettant de partager votre actualité en vidéo et en direct.

2) Pour résumer

 

Si vous souhaitez partager avant tout des photos ou des vidéos avec votre communauté, privilégiez l’utilisation d’outils tels que YouTube, Instagram ou encore Pinterest qui permet de classer votre contenu par rubrique pour un résultat des plus soigneux et vous pouvez également utiliser Snapchat avec son outil «Histoires». Pour du contenu uniquement sous format vidéo, TikTok peut se révéler idéal, plus si vous avez pour objectif de développer votre notoriété et notamment auprès d’un public assez jeune. D’ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur TikTok, je vous invite à vous rendre sur notre article Les tendances de communication en 2020 en cliquant ici. Sinon, pour un partage généraliste (vidéo, texte, image, etc.), vous disposez également des géants comme Facebook et Twitter. Cependant, pour un développement BtoB, nous vous conseillons d’utiliser le réseau social LinkedIn, spécialement conçu à cet effet.

Pour finir, pour un community management optimal, veillez bien à adapter le choix des réseaux sociaux à utiliser en fonction de vos cibles, du contenu proposé ainsi que de vos objectifs.

À votre tour maintenant de créer la recette parfaite pour un community management succulent !